Conseils pour bien entretenir une scie à onglet radiale

scie à onglet radiale

Publié le : 15 décembre 20227 mins de lecture

Quiconque est un tant soit peu bricoleur sait à quel point l’entretien de son outillage est d’une importance primordiale. Outre le fait d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil, un nettoyage approfondi et régulier contribue aussi à augmenter significativement sa durée de vie. Afin de ne pas commettre d’erreur, il est important de prendre en compte les caractéristiques techniques et la conception de l’outil. Si vous possédez une scie à onglet radiale, voici quelques recommandations utiles pour garder votre machine propre et assurer son bon fonctionnement.

Scie à onglet : quelles sont ses caractéristiques et pourquoi la nettoyer ?

Une scie dite à onglet est un outil dévolu à la découpe d’angles avec une très grande précision. Son utilisation est indiquée dans le cadre de divers travaux, dont la réalisation de moulures, de corniches ainsi que de rainures. Ce type de scie peut être manuel ou électrique. Les premiers modèles étaient montés sur des rails et se caractérisaient par une manipulation peu aisée. Heureusement, les choses ont bien évolué depuis. Les scies actuelles à onglet sont dotées d’un bras articulé sur lequel est montée une lame circulaire, d’un système de guidage et d’un socle (ou plateau) où repose la pièce à découper. Mobile et pourvu de graduations, le socle permet de scier la pièce avec précision et selon l’angle voulu. Notez qu’il existe des différences entre une une scie à onglet classique et un modèle radial qui dispose de fonctionnalités supplémentaires. Si vous désirez approfondir le sujet, vous trouverez plus d’informations ici. Quoi qu’il en soit, si vous possédez un tel outil, il est primordial de l’entretenir avec soin. En procédant ainsi, vous :

  • prolongerez la durée de vie de votre scie des années durant ;
  • profiterez de performances optimales sur le long terme ;
  • travaillerez dans de meilleures conditions de sécurité.

Enlever les poussières accumulées sur la scie

L’une des règles de base pour bien nettoyer sa scie radiale à onglet consiste à éliminer les particules de poussière et les sciures qui sont apparues sur l’outil après vos travaux de sciage. Il est important d’effectuer cette opération après chaque utilisation de votre machine. S’ils ne sont pas enlevés systématiquement, les résidus de poussière ainsi que les sciures risquent de s’accumuler et peuvent se frayer un chemin jusque vers les composants les plus sensibles. Les performances de votre outil sur le long terme auront de forts risques de s’altérer. En outre, au fur et à mesure que les couches de saletés s’entassent, la corvée de nettoyage sera de plus en plus fastidieuse. Pour toutes ces raisons, il est préférable de dépoussiérer votre scie dès que vous l’avez utilisée. Pour ce faire, munissez-vous d’un pinceau afin d’ôter facilement les poussières et sciures dans les moindres recoins de votre outillage. Si vous souhaitez procéder à un nettoyage en profondeur de votre scie radiale à onglet, il est également possible d’utiliser l’air comprimé d’un compresseur portatif. Notez également que certains modèles sont pourvus d’un sac à poussière qui facilite la vie.

Quid de l’entretien des lames ?

Au fur et à mesure de vos opérations de sciage, la lame circulaire de la scie a tendance à s’émousser. Au-delà d’en ressentir les conséquences sur la précision de vos travaux, une lame en mauvais état peut avoir des conséquences dramatiques pour votre sécurité. Insuffisamment affûtée, elle aura tendance à générer un mouvement de recul en éloignant la pièce sciée du guide de refente. Par conséquent, le risque de blessure sera grandement accru. Afin d’éviter ce genre de mésaventure, il est vivement recommandé d’inspecter avec minutie la lame de la scie après chaque utilisation. Nettoyez-la et procédez à son affûtage afin de garantir son bon fonctionnement. Pour cela, veuillez :

  • retirer complètement la lame de la scie en portant des gants pour éviter de vous couper ;
  • enlever soigneusement les copeaux, les petits morceaux de bois ainsi que les traces de résine qui ont adhéré à la lame (divers produits peuvent être employés à ces fins, dont de l’alcool à brûler ou un nettoyant de four) ;
  • affûter la lame en utilisant les outils adéquats (pierre diamanté, lime ronde, etc.)

Une fois la lame bien propre, essuyez-la avec un chiffon que vous aurez badigeonné d’huile au préalable. De cette manière, elle sera lubrifiée et protégée contre la corrosion. Dans le même temps, vérifiez que les autres éléments de votre scie à onglet ne sont pas grippés. Assurez-vous notamment qu’elle ne présente pas de difficultés pour se déplacer ou pivoter. Le cas échéant, pensez à huiler les articulations.

Où ranger une scie à onglet radiale ?

Hormis le nettoyage de la lame, l’entretien de votre scie passe aussi par le choix de l’endroit où vous allez la ranger. Lorsque vous ne vous en servez, pas, veillez à la remiser dans une pièce à l’abri de l’humidité. En agissant ainsi, vous préserverez votre machine contre le risque d’oxydation et l’apparition de taches. Les composants électroniques seront également protégés. La lame doit aussi faire l’objet d’une attention particulière. Afin de l’abriter, remettez-la à l’intérieur de l’emballage qui était le sien lorsque vous avez acheté votre scie.

S’il n’est plus en votre possession, servez-vous d’un protège-lame conçu en plastique. Afin de travailler plus confortablement, mais aussi éviter que votre scie ne traîne n’importe où, équipez-vous d’un support ou chariot. Robuste, cet équipement dispose d’une structure pliable d’une grande praticité. Vous pourrez facilement le transporter et bénéficierez d’un encombrement réduit en matière de rangement. Respecter les rituels d’entretien suivants contribuera à augmenter la longévité de votre matériel. Toutefois, si vous constatez des déficiences majeures, notamment avec les modèles électriques, il est préférable de prendre contact avec un professionnel.

Peinture d’aspect velouté à base de résine alkyde végétale et de composants renouvelables
Peintures à effets : quelles sont les tendances du moment?

Plan du site